L’esclandre
Wladimir Anselme

15,00

Avec L’Esclandre, Wladimir Anselme s’affranchit plus encore des formats et des règles, mais en douceur, sans ostentation. Il installe des climats cinématographiques, du plus rêche au plus flamboyant, et continue, avec délicatesse et un art consommé du hors-champ, d’explorer les sentiments humains.
Un album enregistré en prenant son temps, et en famille – œuvre à la fois d’un franc-tireur et d’un groupe soudé. Où l’on retrouve ce mélange si singulier de poésie chantée et de rock débraillé, de tropicalisme doux et de folk indé, qui, depuis Les Heures Courtes, nourri par la scène et les aventures, a gagné en puissance et en sérénité.

Catégorie :

Description

1. Le Planétarium 3’20
2. Je rôde 2’22
3. Soliloques de l’homme qui s’est tu 2’45
4. Trois bécasses 1’54
5. L’Esclandre 3’40
(invités : Rémi Sciuto, Jeff Hallam)
6. Le souffle court 4’15
7. Une fuite dans les arbres 0’53
8. Quatre coins du monde 3’43
9. Rossignol 1’57
10. Cavalier seul 3’08

Paroles & musique : Wladimir Anselme
Arrangements : Boris Boublil, Csaba Palotaï & Wladimir Anselme
Réalisation : Boris Boublil, Csaba Palotaï & Benoît Gilg

Csaba Palotaï : guitare électrique, guitare acoustique, banjo
Boris Boublil : piano, pianino, rhodes, wurlitzer, orgue électrique, minimoog,
synthétiseurs analogiques, mellotron, pandero, basse
Marion Grandjean : batterie
Wladimir Anselme : guitare acoustique, guitare électrique
Jeff Hallam : basse
Frédéric Norel : violon
Sabine Balasse : violoncelle
Rémi Sciuto : flûtes
Benoît Gilg : son(s)
Frank Loriou : photo & artwork
Brecht Evens : illustration

Yannick Delneste / Sud Ouest